top of page
  • Photo du rédacteurvbeauduin

Martine Bourlée, une femme qui a plus d'une plante tinctoriale dans son sac!


Attirée par les textiles, les motifs et les couleurs j’ai commencé, il y a environ 30 ans, par participer à des ateliers de batik. A l’époque, nous teignons nos textiles à l’aide de colorants de synthèse, sans savoir ce qu’ils contenaient au juste…


Très vite, étant profondément « nature » dans mon âme, je me suis tournée vers la teinture végétale.

Formations avec Michel Garcia, expérimentations, pratiques, partages avec d’autres teinturières m’ont confortée dans cette belle aventure, qui est devenue une passion.


La nature a toujours été pour moi un lieu d’apaisement, de ressourcement et d’ancrage … j’y respire, décompresse, médite, m’y sens rassurée et détendue.


Tout comme la pratique du yoga m’apporte calme et sérénité...

J’ai pratiqué régulièrement le yoga pendant quelques années, à présent moins assidue j’y reviens de façon plus ponctuelle.

Pour moi, le yoga, les plantes, les teintures forment un tout indissociable.

Pratiquer le yoga dans la nature, y cueillir les plantes tinctoriales, en découvrir les couleurs est une source de joie et de bien-être.

Les plantes ont une fréquence vibratoire en harmonie avec notre corps et notre psyché, et les couleurs qu’elles nous offrent en ont de même.

Ces couleurs sont chatoyantes, douces et vibrantes.

Et, en me penchant sur les couleurs liées aux chakras : Le rouge est la couleur du Chakra racine et, tiens donc, la partie de plante que l’on utilise en teinture naturelle pour avoir du rouge est … la racine !



A côté de mon travail artistique sur textile, je veille à partager tout ce que j’ai appris par des formations pour adultes et des ateliers dans les écoles.

Car…. À quoi servent les connaissances acquises si ce n’est pour les transmettre afin qu’elles perdurent !



Lors de ce stage, j’ai envie de vous proposer, lors de ballades dans la nature, de découvrir ensemble les plantes à « tanin » (bien utile pour la préparation des textiles avant la couleur). Elles permettent aussi, très facilement, de créer de magnifiques empreintes sur textiles.

Le monde des couleurs végétales est vaste et, pour obtenir les meilleurs résultats il est bon de savoir ce que l’on peut utiliser, comment et quelles sont les techniques et les gestes appropriés. C’est ce que je vous proposerai de découvrir, en respectant le rythme et les envies de chacun.es.

Nous explorerons également des techniques de « réserves textiles » que sont les shiboris. Ceux-ci offrent une multitude de décorations textiles délicates à souhait.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page